Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste
Articles récents

Samedi 19 mai 1973

17 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Robert Etcheverry pour « Arpad le tzigane » fait la couverture de Télé Poche.

En photo couleurs page 2, Isabelle Adjani.

Les articles des « Indiscrétions d’Aglaé » sont dédiés à Giani Esposito, Mick Micheyl, Brigitte Ariel et l’accident de voiture de Jean Richard.

Je possède le Télé 7 jours de cette semaine-là avec aussi Robert Etcheverry en couverture. Je ne l’avais pas acheté à sa sortie, mais commandé plus tard comme ancien numéro.

Les articles y sont consacrés à Raimund Harmstorf, Marie Laforêt, Mick Micheyl, José Todaro, Tony Curtis, François Truffaut, Eric Colin, Paloma Matta, Jacqueline Alexandre, l’accident de Jean Richard, le compositeur Pierre Porte, Thierry Le Luron.

Louis-Roland Neil annonce l’achat par l’ORTF de huit épisodes inédits de « Chapeau melon et bottes de cuir ». Il en existait bien davantage à l’époque, on se demande pourquoi le choix s’est porté sur seulement huit.

A 15h15, la série Linda Thorson étant terminée, nous retrouvons un épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir » qui avait été déprogrammé en raison d’une retransmission de l’assemblée nationale : « Meurtres distingués », avec Diana Rigg.

Puis à 19h45, c’est la fin d’une belle aventure avec le 40e et dernier épisode du « Temps de vivre, le temps d’aimer ».

Tandis que Jean passe à la maison une longue convalescence, Wilson a proposé à Mathilde la place de Marchand, mis à la retraite. Mathilde a refusé. A l'usine, elle a dû choisir entre la collaboration de son amie Sylvie et celle de Rabut : c'est Sylvie qui partira pour travailler dans une association de défense des droits de la femme. Jean, heureux, retourne régulièrement à Genève. Son livre, enfin terminé est un succès. Il annonce à Mathilde que l'Université de Columbia lui propose une chaire de professeur, ce qui leur offre une occasion unique d'avoir le temps de vivre  ensemble. Jean demande donc à Mathilde de le suivre, mais elle hésite ne pouvant se résoudre à abandonner l'usine. Jean est terriblement déçu. Ainsi, une fois encore, s'annonce pour eux une longue période de séparation... Mais au moment où il s'apprête à prendre l'avion, Jean annule son billet, tandis que de son côté, Mathilde téléphone à Wilson pour donner sa démission...

A 20h35, les Carpentier donnent le top à Charles Aznavour. A 21H35, « Amicalement vôtre » suit avec le 7e épisode, « Le coureur de dot ».

Philippe Bouvard termine la soirée. L’émission a été conservée sur le site de l’INA. Les invités sont Roger Borniche, Frédéric Mitterrand, le pianiste Roland Bernard, un chanteur de l’époque, Philippe Brejean, la chanteuse Séverine, Jean-Jacques Debout et le comédien Michel Creton.

Samedi 19 mai 1973
Lire la suite

Vendredi 18 mai 1973

15 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

A « Miditrente », Dalida reçoit en direct de Cannes Sergio Leone et Tino Rossi.

A 15h15, c’est le 13e et dernier épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir », version Linda Thorson, avec l’épisode « Clowneries » qui à cette première vision me fit mourir de rire.

Arrive à 19h45 le 39e épisode du « Temps de vivre, le temps d’aimer ».

Mathilde se demande comment Jean et elle avaient pu accumuler autant de malentendus. Jean s'était imaginé que Mathilde l'avait épousé par dépit à la suite de sa rupture avec Jérôme et elle n'avait pas su voir que la maladie le rongeait. Jean vient d'être opéré et tout s'est passé pour le mieux. Après son hospitalisation, il vient passer chez lui sa convalescence. C'est le moment que choisit Wilson pour proposer à Mathilde une importante promotion : le poste de Marchand qui vient d'être mis à la retraite. Pensant à Jean et à son bonheur, Mathilde refuse et choisit de rester à Châtenay. En retournant à l'usine Mathilde découvre qu'il y règne des tensions. La mésentente entre Sylvie et Rabut est à son comble. Mathilde va devoir se séparer de l'un d'eux.

Ensuite, il y a « Arpad le tzigane », 9e épisode de « Mission Impossible » : « De l’or pour des prunes ».

Vendredi 18 mai 1973
Lire la suite

Jeudi 17 mai 1973

14 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Etant au collège, je rate le 12e épisode de « Chapeau melon… » : « Trop d’indices ».

Puis c’est le 38e épisode du « Temps de vivre », dans lequel j’aurais tant aimé voir jouer Muriel Baptiste, en couleurs. Après tout, il y a bien Alain Quercy, René Habib, Georges Wod, Jacqueline Tindel, et des tas de comédiens présents dans « Richard Lagrange » et « Le premier juré ».

La mère de Mathilde avait permis à François de rejoindre son père à la montagne. Mathilde est allée le rechercher et une fois de plus, Jean et elle s'étaient heurtés. Mais elle a surpris une conversation entre le père et le fils qui lui a fait découvrir la profondeur des sentiments que son mari lui porte. Mathilde décide alors de lui parler pour lever tous les malentendus qui se sont accumulés entre eux. A l'issue d'une scène d'explication douloureuse, ils se retrouvent enfin. Mais le lendemain au cours d'une promenade en montagne avec leur fils, Jean, pris d'un malaise, doit être hospitalisé d'urgence. Le médecin révèle à Mathilde que depuis longtemps Jean est gravement malade. Jean explique à Mathilde les raisons de son silence à ce sujet.

Le soir, dans « Cadet Rousselle », Guy Lux consacre un coup de chapeau à Marcel Amont.

Jeudi 17 mai 1973
Lire la suite

Mercredi 16 mai 1973

13 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Chez Danièle Gilbert et depuis Cannes, Dalida reçoit Frédéric François.

Puis, 7e épisode de « Daktari » à 15h15, « Le diplomate apprivoisé »

En raison d’un match de foot Leeds United-Milan AC à 19h15, le feuilleton « Le temps de vivre, le temps d’aimer » n’est pas programmé.

Et il n’y a rien d’intéressant à voir le soir sur la une.

Une journée télévisée maigrelette.

En achetant Télé Poche, je vois une photo de Jean Piat le 23 mai dans les émissions pour la jeunesse avec un extrait des « Rois maudits », ignorant alors que j’y verrai Muriel et que ce sera la dernière fois pour l’année 1973. Chose qu’évidemment je n’ai constatée qu’après coup, car je comptais bien voir et revoir Muriel tout au long de l’année.

Mercredi 16 mai 1973
Lire la suite

Mardi 15 mai 1973

12 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Chez Danièle Gilbert, Dalida reçoit Jacques Dutronc.

A 19h45, c’est le 37e épisode du « Temps de vivre, le temps d’aimer ».

La mère de Mathilde prend maintenant le parti de Jean. Mathilde se sent vraiment seule, d'autant plus qu'à l'usine Sylvie n'est pas la collaboratrice dont elle avait rêvé. Elle prend en effet des initiatives qui contrarient le personnel. Et un matin, François a disparu : la mère de Mathilde a cru bien faire en envoyant le garçon rejoindre son père. Mathilde, bien décidée à récupérer son fils, se rend à la montagne. Le soir, elle surprend une discussion entre François et son père. Elle y découvre son mari sous un jour inattendu. Quant à François, il aimerait voir ses parents se réconcilier.

Après « Arpad », j’avoue qu’entre Charles Trénet sur la première ne m’attirait pas. Aux « Dossiers de l’écran », il y avait le film « Le dernier train du Katanga » avec Rod Taylor.

 

Lire la suite

Lundi 14 mai 1973

12 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Dalida est l’invitée de la semaine de Danièle Gilbert en direct de Cannes. Elle reçoit Pierre Perret.

Deux feuilletons exceptionnels ensuite.

A 19H45, le 36ème épisode du « Temps de vivre, le temps d’aimer ».

Au début de la série, il est question d’un flash-back sur les deux dernières années. Nous apprenons dans cet épisode qu’un an a passé.

Jean est à la montagne, avec Carole. A la suite du mariage d'Isabelle, Mathilde ne pouvait pas garder son gendre comme collaborateur. Grâce à Marchand, il a permuté son poste avec celui de Sylvie qui vient s'installer à Châtenay. Quoique présent à la cérémonie, Jean a refusé de rester et Mathilde perd toute confiance en lui. A l'usine, les mutations doivent s'accélérer pour faire face à la concurrence. A cette occasion, Mathilde a besoin de l'entier soutien de ses collaborateurs. L'un d'eux, Rabut, lui avoue alors à cette occasion que la direction l'avait chargé de faire des rapports sur ses activités. Mathilde annonce à sa mère qu'elle a l'intention de demander le divorce. Malgré l'insistance de celle-ci, Mathilde refuse d'aller retrouver Jean. Un matin, Mathilde apprend du directeur du lycée que François a disparu.

A 20h35, c’est le sixième et dernier épisode du « Loup des mers » : « Le règlement de comptes », avec Edward Meeks. Le suspense dure jusque dans les dernières images.

Lundi 14 mai 1973
Lire la suite

Dimanche 13 mai 1973

10 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Pour mémoire, je cite le film de l’après-midi de la 2, à 14h30, « Le fils de mademoiselle » (« Her Twelve man ») de Robert Z. Leonard (1954) avec Greer Garson.

Le film du dimanche soir « Le crépuscule des aigles » avec George Peppard finit bien trop tard (23h25) pour que je puisse le regarder.

Heureusement qu’il devait faire beau et que l’on sortait se promener à la campagne le dimanche !

En ce printemps 1973, je rêvais sans cesse à une femme que je ne l’allais guère revoir sur le petit écran.

Pas plus que Muriel Baptiste elle-même, je n’ai compris l’arrêt brutal de sa carrière. Les metteurs en scène n’ont plus fait appel à elle. En 1973, je n’allais pas tarder, après l’été, à m’en rendre compte en constatant son absence totale du petit écran.

Dimanche 13 mai 1973
Lire la suite

Samedi 12 mai 1973

10 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Pierre Meyrand est en couverture de Télé Poche pour « Le grand amour de Balzac ».

Edwige Pierre, l’actrice qui incarne la fiancée d’Arpad le tzigane, a droit à la photo couleurs page 2.

Télé Poche consacre des articles à France Dougnac (en train de piquer la place de Muriel), à Georges Wilson, Bernard Broca qui joue le rôle de Mozart dans une comédie de Sacha Guitry, Evelyne Dandry (qui connut son heure de gloire dans les années 60 avec le feuilleton « Sylvie des Trois Ormes », et enfin Laurence Imbert.

A 15h25, 11e épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir », « Je vous tuerai à midi », assez passionnant.

Puis c’est le 35e épisode du « Temps de vivre, le temps d’aimer », dont voici le résumé.

Sa conversation avec De Santi n'a pas permis à Mathilde de découvrir qui dans l'usine la trahit. Sans la consulter, sous prétexte de travail, Jean est parti pour un mois à la montagne. Isabelle qui aimerait obtenir le consentement de son père pour son mariage avec Guimet, lui rend visite, accompagnée de Mathilde. Une fois de plus, Mathilde, excédée, constate la présence de Carole, la fidèle collaboratrice de Jean. Le mariage d'Isabelle a lieu. Mathilde ne voulant pas avoir son gendre pour collaborateur, le couple va quitter Châtenay. Sylvie qui désire s'installer à Châtenay propose d'échanger son poste avec celui de Guimet. Mathilde aimerait que Jean, revenu pour le mariage d'Isabelle, accepte de finir son livre à Châtenay, ce qu'il refuse. Plus que jamais jalouse de Carole, Mathilde est prête à divorcer.

Après un « Top à Sacha Distel » où Brigitte Bardot est invitée, c’est le 6e épisode d’Amicalement vôtre, « Le lendemain matin ».

Ensuite, place à Philippe Bouvard. Je vois sur l’INA que les invités sont Raymond Devos, Guy Marchand, Nicoletta, Véronique Brouquier, Dominique Nohain, Louis Touchagues.

Samedi 12 mai 1973
Lire la suite

Vendredi 11 mai 1973

8 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

A « Miditrente », l’invité du jour est Charles Aznavour.

A 15h15, 10e épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir », que je peux voir, « Faux témoins ».

Puis, je retrouve le couple Pascale Roberts-Jean Claude Pascal dans le 34e épisode de leur feuilleton.

Mathilde a été très contrariée et très déçue par l'absence de son mari à Milan. Depuis longtemps, elle cherche à savoir qui parmi ses collaborateurs informe la direction de tous ses faits et gestes. Une conversation avec Marchand lui a permis, croit-elle, de le démasquer. Mais un entretien avec de Santi qu'elle soupçonne la convainc qu'il ne s'agit pas de lui. Sa fille Isabelle et Guimet, son collaborateur lui font part de leur décision de se marier. Mais il faut le consentement de Jean et Mathilde ne parvient pas à le joindre. Par l'intermédiaire de Catherine elle découvre qu'il est parti la veille, sans l'en avertir, à bord de la voiture de Carole, Le lendemain, elle reçoit une lettre : il s'est installé pour un mois à la montagne afin de terminer son livre et désire ne pas être dérangé. Mathilde se réinvestit dans les affaires de l'usine. Isabelle laisse entendre à sa mère qu'il est urgent qu'elle se marie.

Après « Arpad le tzigane », je retrouve « Mission Impossible » pour le 8e épisode, « Les frères ».

Vendredi 11 mai 1973
Lire la suite

Jeudi 10 mai 1973

8 Mai 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Jean Richard est victime d’un terrible accident de voiture et restera six semaines dans le coma.

Marcel Merkès et Paulette Merval à « Miditrente » reçoivent Jean-Pierre Cassel.

Je rate, au collège, le 9e épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir », « Un dangereux marché ».

A voir ensuite, le 33e épisode du « Temps de vivre ».

Lors de la seconde reconstitution, l'inspecteur de Lausanne a démasqué le vrai coupable de la mort de Jérôme. Mais même après avoir été mise hors de cause, Catherine a renoncé à vivre à Châtenay. Son absence rend à Mathilde plus sensible encore celle de Jean. Provisoirement, Sylvie partage bien volontiers son appartement avec Catherine. Mathilde a changé : elle ne se fâche même plus des incartades de son mari. Par contre, elle réagit très vivement au fait qu'il n'a pas tenu sa promesse formelle de la retrouver à Milan où elle s'était rendue pour affaires. Elle est persuadée qu'il entretient une liaison avec Carole. Mais elle se méprend. En fait, Jean est malade et le lui cache. Très mélancolique Mathilde rentre à Châtenay où l'attend sa mère à qui elle fait part de ses préoccupations.

Guy Lux dans « Cadet Rousselle » consacre son émission à Charles Aznavour et à son beau-frère compositeur, Georges Garvarentz.

Jeudi 10 mai 1973
Lire la suite