Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste
Articles récents

Dimanche 22 juillet 1973

21 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Le film de l’après-midi sur la deuxième chaîne est « Surcouf, le tigre des sept mers », avec Gérard Barray.

Maigrelet, ce dimanche nous propose sur la Une un « Tarzan » avec Johnny Weissmuler, « Tarzan et les amazones ».

J’ai regardé mais n’ai rien compris au film du dimanche soir, « Clérambard », avec Philippe Noiret.

Pas de « Chapeau melon et bottes de cuir », l’après-midi, la série reviendra en septembre le vendredi soir avec d’autres épisodes inédits.

En bref, en juillet 1973, non seulement, il n’y avait pas Muriel Baptiste, mais il n’y avait carrément rien du tout à voir. Ou alors, ce dimanche, il fallait capter la 3 pour voir « Nous serons des étrangers », le deuxième épisode de « Hawaii Police d’état ».

Dimanche 22 juillet 1973
Lire la suite

Samedi 21 juillet 1973

20 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

En couverture de Télé Poche, Corinne Marchand pour le feuilleton « Un homme, une ville ».

Une starlette, Claudia Golling, allemande, a les honneurs de la photo couleurs page 2 pour le feuilleton « L’éloignement ». On ne la reverra que dans un épisode des « Brigades des tigres », mais sa carrière allemande ne dépassa pas les années 70 et une quinzaine de rôles en totalité : moins que Muriel à laquelle on ne concédait pas le moindre article en cette année 1973.

« Les indiscrétions d’Aglaé » proposent des articles sur Véronique Jannot, Virginie Vignon, une adaptation télé de « Frankenstein », Robert Conrad, Jacques Fabbri et Catherine Larré, une actrice enfant de huit ans dont la carrière se limita à un rôle, celui d’Alice au pays des merveilles qui fait l’objet de l’article dans la série « Les  Cent livres de l’homme ».

A 14h15, dernier épisode de « Maya » : « Mirrican le magicien ». Comme il n’y a pas de fin, la série ayant été annulée aux USA après une saison, le commentateur français en fin d’épisode déclare que les héros retrouveront leurs parents. Des fins françaises fabriquées, il en existe pour des séries américaines comme « Au cœur du temps », et lors de la première diffusion des « Envahisseurs », la diffusion de l’épisode « Contre attaque » censé être le dernier, ce qui n’est pas le cas.

Rien d’intéressant ce samedi, il faut attendre en soirée « Jeux sans frontières » au Pays Bas à Arnhem, puis du quatrième épisode du « Virginien », « L’étalon sauvage ».

Samedi 21 juillet 1973
Lire la suite

Vendredi 20 juillet 1973

18 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Mort de l’acteur Bruce Lee, qui a lancé la vague des films de karaté.

A 12h30, Herbert Pagani reçoit Carlos et Noëlle Cordier chez Danièle Gilbert.

A 15h15, 12e épisode de « Maya », « La merveilleuse histoire de Whitney Markham ».

Le soir, après « L’éloignement » et « Un homme, une ville », je regarde le cinquième et dernier épisode de « Haute Tension », « Attention au faux pas », qui me permit de connaître Ida Lupino. Je l’avais vu en fait au début de l’année dans un épisode de « Columbo », « Accident », dont j’ai parlé sur le blog, mais je n’avais pas fait attention à elle. Ida Lupino (1918-1995) est davantage connue comme réalisatrice que comme comédienne.

Et voilà, une semaine de plus à rêver de Muriel, chose qui était alors à son sommet, mais sans sa présence à l’écran.

Privé de télévision en vacances, à Bagnoles de l’Orne, je penserai à elle chaque minute de cet été 1973

Vendredi 20 juillet 1973
Lire la suite

Jeudi 19 juillet 1973

16 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Je ne me suis pas précipité pour voir le 2e épisode de « Monsieur Pickwick » à 12h30.

A 15h15, on approche de la fin, c’est le 11e épisode de « Maya », « Le temple au trésor ».

J’étais bon public à cette époque. Cette série pour enfants ne me captiverait pas aujourd’hui (alors que j’aime « Daktari »).

Le soir, il y avait le 4e volet de « L’odyssée sous-marine de l’équipe Cousteau », « Le sourire du morse ».

Jeudi 19 juillet 1973
Lire la suite

Mercredi 18 juillet 1973

16 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

« Monsieur Pickwick » passe en alternance, un jour sur deux, avec « Miditrente ». Depuis Arcachon, Herbert Pagani reçoit Gilbert Montagné (alors en plein creux de la vague) et le groupe Martin Circus.

Pas grand-chose à regarder.

A 15h15, le 10e épisode de « Maya », « Passage de la mort ».

Le soir, après les deux feuilletons, j’ai regardé le 3e épisode de « La duchesse d’Avila ». On y retrouve une actrice de « La princesse du rail », Sylvie Bréal, qui jouait Virginie, la cousine du frisé, l’ami de Delorme/Jacques Santi.

De ce feuilleton, j’ai le souvenir d’une œuvre soporifique.

Mercredi 18 juillet 1973
Lire la suite

Mardi 17 juillet 1973

16 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Alors qu’en 1972, « La princesse du rail » était rediffusée, c’est un feuilleton complètement débile qui est programmé à 12h30, « Les aventures de Monsieur Pickwick », d’après le roman de Charles Dickens, avec André Gille. Une rediffusion de 1964 d’une série que je n’avais pas vue. Et qui est à fuir.

A 15h15 sur la 2, le western « La brigade héroïque » de Raoul Walsh datant de 1953 avec Alan Ladd.

Le soir, aux « Dossiers de l’écran », j’ai regardé « Les misérables » avec Jean Gabin, Bernard Blier et Bourvil. Le film fut découpé en deux parties, la seconde pour le mardi suivant. Je crois que c’est l’unique fois que j’ai vu le film. Il existe tellement de versions de l’œuvre de Victor Hugo. Celle-là est réalisée par Jean Paul Le Chanois.

Mardi 17 juillet 1973
Lire la suite

Lundi 16 juillet 1973

16 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

A « Miditrente », Herbert Pagani est l’invité de la semaine. Il reçoit Patrick Juvet et le groupe Il était une fois.

Après les feuilletons « L’éloignement » et « Un homme, une ville », c’est le troisième épisode de « L’amour du métier » dont le seul intérêt est la présence d’André Falcon.

En attendant de partir à Bagnoles de l’Orne, je me distrayais comme je pouvais et rêvais chaque jour un peu plus à Muriel Baptiste.

Ce mois de juillet n’avait rien de passionnant au niveau télévisuel. Muriel devait être en vacances, du côté de Perpignan, et je ne le savais pas.

Lundi 16 juillet 1973
Lire la suite

Dimanche 15 juillet 1973

14 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Je me souviens avoir été absent ce dimanche là pour participer à une sortie du club de natation à Saint-Paul trois châteaux. Je ne le savais pas, mais ce fut la dernière fois que je voyais mon entraîneur M. Planès qui en un mois et demi allait être emporté par un cancer.

J’ai donc raté le troisième épisode de « Chapeau melon et bottes de cuir », « Le retour des cybernautes ». Il me faudra attendre juillet 1975 et l’émission « Samedi est à vous » pour découvrir cet épisode sur TF1.

Avec le recul, je ne regrette pas cette sortie du club « Les dauphins montiliens ». On organisa un concours amateur de défilé de filles en maillots. J'ai trouvé une photo sur internet de cette piscine, mais dans mon souvenir, elle n'était pas comme cela.

Le soir, je jetais un coup d’œil distrait sans suivre le film qui était «Les caprices de Marie » avec Marthe Keller et Philippe Noiret. Je constatai que la jeune actrice avait un passé cinématographique avant « La demoiselle d’Avignon », puisque le film date de 1969. Marthe a réussi là où Muriel Baptiste hélas a échoué. Elle a fait carrière.

Il n’y avait pas de vieux film américain sur la deux à 14h35 mais « La belle de Cadix » avec Luis Mariano et Carmen Sevilla, film de 1953. C’était encore un hommage à Luis Mariano. Je ne l’ai pas vu, étant à mon club de natation en déplacement.

Comme j’aurais aimé pouvoir capter la 3e chaîne. En effet, ce 15 juillet 1973 débute à la télévision française « Hawaii Police d’état », série qui a pour vedette Jack Lord, et que je découvrirai deux ans plus tard, le dimanche sur FR3 à la même heure. C’est devenu depuis 1975 une de mes séries préférées. Lorsqu’elle commence en France, nous avons déjà cinq ans de retard sur les USA puisque là-bas, elle a commencé en 1968. 12 épisodes furent programmés le dimanche cet été 73, dans un désordre absolu par rapport à la diffusion américaine. La série comportera 284 épisodes, 12 saisons, et prendra fin en 1980.

Dimanche 15 juillet 1973
Lire la suite

Samedi 14 juillet 1973

13 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

Jean Blaise fait la couverture de Télé Poche pour « La duchesse d’Avila ». En 1973, il n’est plus comédien mais sculpteur et a donc droit à une interview de deux pages, la série dont il est vedette ayant été tournée en 1968.

Les reportages des « Indiscrétions d’Aglaé » évoquent la chanteuse Christine Lebail, l’actrice Thérèse Liotard.

A « Miditrente », la dernière émission de la semaine de Michel Fugain comporte un hommage à Luis Mariano, disparu trois ans plus tôt jour pour jour.

Il n’y a pas grand-chose à la télé : à 15h15, 9e épisode de « Maya », « L’hanouman ».

Les jeux sans frontières ont lieu en Suisse à Bellinzona.

On retrouve Charles Bronson dans le troisième épisode du « Virginien », « L’homme qui nous a donnés ».

C’est une télévision paresseuse, estivale, avec peu de choses intéressantes.

Samedi 14 juillet 1973
Lire la suite

Vendredi 13 juillet 1973

12 Juillet 2018 , Rédigé par patricks Publié dans #VOYAGE DANS LE TEMPS

A « Miditrente », Michel Fugain reçoit Gérard Lenorman et une vedette télévisée de l’époque, l’amiral.

Il a davantage de choses à regarder que les autres jours.

L’après-midi, le 8e épisode de « Maya », « L’autobus de Ramabad ».

Puis le premier d’un feuilleton de trente épisodes dont je n’ai pas vu la fin, « L’éloignement », avec Catherine Sola et Henri Piégay, une histoire de séparation d’un couple. Piégay sera fin 1974 la vedette d’une série d’espionnage, « A vous de jouer Milord ». Mais il n’atteindra jamais le vedettariat, restant surtout cantonné aux pièces de « Au théâtre ce soir ».

Après « Un homme, une ville », un passionnant épisode de « Haute Tension », « Nuit de terreur », le quatrième et avant-dernier des cinq que proposa l’ORTF cet été là. Le rôle principal est tenu par Ronald Reegan, ce tournage date de 1963, et il allait devenir plus tard président de la république.

Quant à moi, j’étais patient : j’attendais le retour de Muriel et le départ pour les vacances en Normandie. J’allais attendre longtemps la première de ces deux choses.

Vendredi 13 juillet 1973
Lire la suite