Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

La fin bouleversante de la série Médium

25 Janvier 2014 , Rédigé par patricks Publié dans #HORS SUJET

07-13- Un baiser pour l’éternité (Me without you)  ****

 

2011 : De retour d’un voyage d’affaires à Hawaii, Joe Dubois disparaît à bord d’un avion qui s’écrase dans le Pacifique. 2018 : Sept années ont passé, Allison devenue avocat général a coincé le baron mexicain de la drogue Luis Amenabar qui ne va pas échapper à la peine capitale. Amenabar apprend à Allison que Joe n’est pas mort et qu’amnésique, il a été trouvé sur une plage mexicaine. Il lui met le marché suivant en mains : trahir en le laissant transférer dans une confortable prison dorée au Mexique en échange de la restitution de son mari amnésique.

 

C’est l’épisode où vont se confronter le bien et le mal une dernière fois : d’un côté, Luis Amenabar, joué par Enrique Murciano, le Danny Taylor de « FBI Portés disparus », qui tient ici un rôle rappelant Robert Davi – Franz Sanchez dans « Permis de tuer ». De l’autre, la loyauté envers la justice américaine qu’Allison sert maintenant comme premier substitut du nouveau procureur, Denis Caruso (Roger Bart).

Ariel pas encore mariée a trouvé l’amour pendant ses études et attend un enfant. Il faut la mettre sous haute protection de même que Bridgette – absente de l’épisode -  et Marie (à présent interprétée par Sasha Pieterse) qui a bien grandi. Marie en veut à leur père de n’être pas venu leur dire adieu sous forme de fantôme. Elle ne veut plus se rendre sur la tombe qui à Phoenix contient un cercueil vide.

Allison évidemment choisi l’amour avant tout et fait extrader le monstre Amenabar. Joe qui a perdu la mémoire rêve d’une blonde mais les hommes du baron de la drogue lui disent que son songe n’a aucun sens.

Après l’électrochoc du pré-générique (on en a vu d’autres, souvenons-nous de la mort d’Allison dans les trois quart de l’épisode « Puisqu’il faut partir »), on se demande bien quelle fin CBS nous a concocté pour conclure sept saisons de « Médium ».

Le bon dans le futur (en 2018) rend impossible l’épisode « Avec le temps » (06-20) dans lequel Ariel s’était projetée dans le futur avec son père vivant.

Au procès, sachant qu’il a un atout maître dans son jeu, Luis Amenabar fait le fanfaron. Le soir de la première audience, le procureur Denis Caruso meurt dans l’explosion de sa voiture piégée. Le sort d’Amenabar est désormais entre les mains d’Allison. Caruso avait refusé l’accord qui éviterait la mort au mafioso et l’enverrait dans une prison cinq étoiles au Mexique.

Scanlon porte des lunettes, a pris un coup de vieux, mais a toujours auprès de lui sa Lynn chérie. Ariel enceinte jusqu’aux yeux encourage sa mère à envoyer Luis Amenabar là où il le mérite et à ne pas s’en faire pour elle et pour les mesures de protection que la police est obligée d’appliquer, si loin de Phoenix, à Darkmouth.

Les principes, c’est beau, mais qui d’entre nous choisirait entre faire son devoir (dans le cas d’Amenabar, narco trafiquant qui règne sur un empire, on peut l’envoyer dans le couloir de la mort sans remords même si l’on est contre la peine capitale) et retrouver l’être que vous aimez le plus au monde et que la mort vous a arraché ? Allison comprend que ses visions montrant Joe vivant sur une plage mexicaine lui permettent d’espérer l’impossible.

Première partie de l’épisode : Le suspense

Nous sommes dans la phase « suspense » de l’épisode, du jeu de poker entre Amenabar et Allison. En pleine audience, l’apparition de Joe blessé et naufragé se substitue à l’image du chef du cartel de la drogue. Amenabar va s’arranger pour faire tomber une photo de Joe survivant avec l’un de ses hommes. Photo truquée ou réelle ?

Pour réussir ce formidable moment de télévision, ils ne sont pas deux mais trois. Enrique Murciano incarne l’homme que tout le monde aimerait haïr. La vie humaine, la mort des gens, les menaces, la justice, il manipule tout, et le comédien livre une composition inoubliable face à Patricia Arquette et Jake Weber.

Sept ans avant : un policier à la solde d’Amenabar interroge  cet américain amnésique qui s’est réveillé sur une plage il y a dix jours. Blessé à la tête, Joe ne sait plus qui il est. Amenabar paie grassement le policier. Ayant rêvé de ces scènes, Allison décide d’en rajouter une couche. Elle vient d’apprendre qu’Amenabar a fait enlever et tué une fille dont le père a payé la rançon. C’est un pas de plus vers l’injection létale.

Le caïd demande alors de parler seul à la médium. Une tension palpable règne dans la cellule. On comprend que le deal va être une vie contre une autre. Les joutes entre Patricia Arquette et Enrique Murciano font mouche. Pour la première fois, les rôles sont échangés, et c’est Amenabar qui lit dans les pensées d’Allison Dubois. Il lui propose un marché digne de Faust : « Faites moi extrader au Mexique et je vous dirai ce que je sais sur lui ».

Devalos ne veut pas accepter la transaction. Parlerait-il ainsi si le baron de la drogue pouvait lui rendre sa fille Arriana ?

Pendant ce temps, au procès, les témoins défilent et l’étau se resserre de plus en plus sur le baron de la drogue.  L’injection létale  est la peine de mort en Arizona comme on l’a vu dans l’épisode 06-11 « Maniaque de l’échange » lorsque dans la scène finale, Mandy Sutton (Jess Weixler) est exécutée.

Si l’on pouvait être choqué par l’exécution de Mandy, certes meurtrière, celle de Luis Amenabar nous laisserait froid. Devalos décide de décharger Allison de l’enquête. Au Mexique, Joe apprend cette nouvelle judiciaire avec l’autoradio dans l’indifférence. Nous comprenons que le caïd se sert de l’amnésique pour faire passer de la drogue. Joe agit à son insu. « Un américain avec une bonne tête qui peut passer la frontière sans que jamais on ne le soupçonne ».

Allison vient dire adieu à Devalos qui ne comprend pas, mais Lynn se charge vite de le mettre au parfum : dans la soirée, Allison a fait un marché avec Amenabar et il s’envolera l’après-midi pour le Mexique.

C’est la trahison totale, par amour, et comment ne pas comprendre Allison ? Celle-ci vient de bousiller sa carrière et part rejoindre Joe au Mexique avec une Marie teigneuse. A l’endroit indiqué par le baron du crime, Allison se trouve face à Joe amnésique qui croit depuis sept ans se prénommer Danny.

Et arrive la 34e minute. Allison est dans les bras de Joe. Que peut-il arriver de plus ?

Deuxième partie de l’épisode : Les larmes

Derrière elle, dans ce coin perdu du Mexique en pleine nuit, un deuxième Joe apparaît et lui dit : « Il faut que tu te réveilles maintenant ».

Il est 05h17 du matin dans la chambre d’Allison à Phoenix. A partir du moment où Allison annonçait sa trahison à Devalos,…. Elle rêvait.

Le fantôme de Joe vient lui dire qu’il n’y a pas eu de survivants dans le crash de l’avion.

Qu’y a-t-il de pire que de retrouver l’amour mort pour le perdre une seconde fois ? C’est l’anéantissement total pour Allison qui s’effondre et supplie Joe de ne pas partir. Patricia Arquette est alors bouleversante de vérité et ne semble plus jouer la comédie. Rarement, on aura vu le désespoir dépeint avec autant de véracité à l’écran. L’émotion nous prend aux tripes. La scène finale de « Titanic » est de l’eau de rose à côté de ce drame absolu. Au-delà de ce que peut être la série « Medium », chacun peut s’identifier à cette scène. On reçoit ici un trop plein de chagrin collectif en pleine figure. Dans son genre, le choc est comparable à ce que l’horreur peut atteindre avec le remake de « Evil dead ».  Le scénariste Peter Doherty et le réalisateur Peter Werner ne nous épargnent pas.

Et Jake Weber disparaît, laissant la comédienne Patricia Arquette nous montrer une femme à terre, anéantie par le chagrin.

L’épisode continue… quarante et un ans plus tard. Nous retrouvons Allison en 2059, dans un hospice pour vieillard, à moitié endormie, méconnaissable (bravo aux maquilleurs qui se sont surpassés). Son cœur s’arrête de battre alors que ses arrières petites filles lui parlent via une sorte de magnétophone. Allison soudain regarde cette vieille femme qu’elle a été, mais elle est redevenue jeune (et invisible). Joe l’attend, ils se jettent dans les bras l’un de l’autre, et rien désormais, ne les séparera, pour l’éternité.

Le quatrième mur

Comme dans « Clair de lune » du même producteur Glen Gordon Caron, chacun des familiers de la série vient nous faire un petit coucou, tandis que l’on démonte le décor. Ce final où l’on se croit au théâtre quand les comédiens se font applaudir vient apaiser notre émotion. Chaque acteur avec son petit geste de la main semble nous dire : « On vous a bien eu, ce n’est qu’un film ». Mais c’est aussi la fin de la belle aventure de sept années de complicité avec le téléspectateur.

 

« Me without you » est un chef d’œuvre, alors que la série a été assez inégale, comptant quelques épisodes ratés. A ne pas regarder un soir de blues évidemment. Voilà un joyau télévisuel, un moment d’émotion rare dans l’histoire des séries.07_13_01.jpg07_13_02.jpg07_13_03.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J'ai trouvé cette fin débile et paresseuse. Mettons que Joe et Allison étaient en couple depuis une vingtaine d'années au moment du crash de l'avion, ils se sont ensuite retrouvés au bout de quarante ans. Ce qui veut dire qu'ils ont passé plus de temps séparés qu'ensemble. Et si Allison, qui avait la quarantaine, avait refait sa vie ? Ils auraient fait un ménage à trois cosmique ?
Répondre
M
Le seul bémol à cette fin incroyable c'est que j'aurais voulu voir Joe dire au revoir à ses filles, et ensuite après la mort d'allyson qu'ils retournent tout les deux leurs faire un dernier adieu, qu'on sache mieux où elles en sont dans leurs vies... Peut être trop demandée mais ça me laisse sans réponse de simplement les voir laisser leurs filles derrière eux...
Répondre
A
J'ai adoré cette série Médium avec beaucoup d'émotions, les personnages jouent leur rôles admirablement bien, sont-ils une véritable famille dans la réalité ?<br /> j'ai enregistré le dernier épisode de la série 7 "un baiser pour l'éternité", car je pense que si l'on aime véritablement une personne dans la vie terrestre, on peut le retrouver dans la vie de l'invisible, c'est cet amour pur qu'on partagé Allison et Jo qui l'ai fait se retrouver après 41 années de séparation et de pleurs (pour Allison).<br /> c'est une très belle interprétation de la vie courante, avec une exception Allison DUBOIS parle avec les défunts.<br /> en espérant, que nous verrons d'autres nouveaux épisodes, avec une histoire aussi prenante que la famille DUBOIS BRAVO!!!! au réalisateur
Répondre
D
J'ai adoré cette série et tous les personnages aussi bien familiers. Le père, la mère, les filles qui grandissent, que le procureur de Valos, le policier etc ..<br /> Moi non plus je ne m'attendais pas à cette fin sniff et j'ai comme une sensation de "bâclé" ..<br /> 7 ans après c'est déjà beaucoup mais 41 ans plus tard, si juste pas possible ..<br /> Bref, c'est la première fois que je regarde et aime avec autant d'assiduité une série .. <br /> Qui sait, peut-être un retour? un miracle ? Avec les filles qui ressembleraient à leur mère ou grand-mère? A bientôt peut-être ..
Répondre
M
Je ne m'attendais pas à une fin pareille: <br /> Inattendue et si brutale, illogique en plus, puisque Joe qui éprouvait un amour illimité pour Allison et vice-versa, n'a pas donné signe de vie pendant 7 ans!<br /> La fin m'a énormément déçue, mais j'ai trouvé la série tellement palpitante!<br /> J'avoue que je suis accro à cette série!
Répondre
M
A vrai dire il n'a pas donné signe de vie durant 7 ans dans le rêve qu'il lui envoyait, il voulait lui prouver qu'elle irais bien même sans lui et plutôt que lui apparaitre pour la rassurer il a préféré l'éviter et Allison a donc pris le contrôle de son rêve jusqu'à le retrouver vivant alors que ce n'étais pas le cas, donc Joe lui ai enfin apparue pour lui dire qu'il avait raté son coup et qu'il devait lui faire comprendre que c'était fini, qu'il était mort mais qu'il l'aimerais pour l'eternité et qu'elle s'en sortirais sans lui ...
M
Fin plus que décevante, mais accro à cette série!
Répondre
M
Je ne m'attendais pas à une fin pareille: <br /> Inattendue et si brutale, illogique en plus, puisque Joe qui éprouvait un amour illimité pour Allison et vice-versa, n'a pas donné signe de vie pendant 7 ans!<br /> La fin m'a énormément déçue, mais j'ai trouvé la série tellement palpitante!<br /> J'avoue que je suis accro à cette série!
Répondre
A
oui drôle de fin dans les serie Américaine c'est souvent ça comme dans Buffy la tueuse de vampire , même fin brutale !!!<br /> Nous avons l'impression que les réalisateur manque d'inspiration pour faire des fin de série un peu bacqlée,<br /> <br /> J'aimerai savoir se qu'en pense MADAME PATRICIA ARQUETTE EY SON PARTENAIRE JOE.<br /> <br /> BERNARD