Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fans de Muriel Baptiste

Mardi 29 Janvier 1974

19 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mardi 29 Janvier 1974

Les dossiers de l'écran sauvent cette journée de l'ennui avec "Regain", superbe film de Pagnol (qui va mourir dans quelques semaines) adapté d'un roman de Jean Giono, avec Fernandel. Je ne connaissais de ce comédien que ses films drôles, ce qui n'est pas le cas de "Regain", film profond, que j'étais peut être trop jeune pour réellement apprécier en 1974.

Sur la 3, Alain Quercy, Jean-Louis dans "Le premier juré", réalise un téléfilm, "Premier anniversaire".

C'est le lendemain que je vais en achetant Télé Poche apprendre le retour de Muriel.

Quand je repense à cette époque, j'ai beaucoup de regrets : quel dommage que la carrière de la belle Muriel se soit arrêtée sans raisons, en plein vol, et ce juste après le triomphe des "Rois maudits". La période enchanteresse commencée l'été 1972 avec la rediffusion de "La princesse du rail", ternie au deuxième semestre 1973 par l'absence totale de l'actrice en télé, allait, sans que je le sache encore véritablement, se terminer.

Muriel restera "le premier amour", et m'a profondément marquée. J'y pense encore en 2016 alors que tout le monde l'a fort injustement oubliée.

La voici dans "Témoignages: un grand peintre".

Lire la suite

Le blog Muriel Baptiste a sept ans aujourd'hui

18 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DIVERS

Le blog Muriel Baptiste a sept ans aujourd'hui

Overblog m'informe que mon blog a sept ans aujourd'hui!

Lire la suite

Lundi 28 Janvier 1974

18 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Lundi 28 Janvier 1974

L'hiver 2016 est là, j'étais à Saint-Etienne aujourd'hui (18 janvier). Le paysage blanc accompagnait des pensées moroses. Revenons en 1974.

"Un mystère par jour" s'est terminé samedi, et c'est un feuilleton ennuyeux qui le remplace, "Des lauriers pour Lila", avec Brigitte Ariel qui sera la môme Piaf au cinéma longtemps avant Marion Cotillard.

Cela me remet en mémoire qu'en 1974, toute une série de mauvais feuilletons quotidiens vont arriver : "Le vagabond", qui raconte l'histoire d'une vengeance (Catherine Rouvel y joue), "Les Fargeot", "Le dessous du ciel" avec Marie-George Pascal qui s'est suicidée jeune, "La folie des bêtes" avec Marc Michel, "Un curé de choc" qui semble improvisé sans aucune direction d'acteurs, "Les enfants des autres" avec Françoise Dorner.

Le soir, quatrième épisode de "La légende des Strauss" où je reconnais Jane Seymour.

La mauvaise qualité des programmes en 1974 est due à la dégradation de l'ORTF qui va disparaître à la fin de l'année.

Muriel dans "Quelle famille".

Lire la suite

Dimanche 27 Janvier 1974

17 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Dimanche 27 Janvier 1974

Désormais, à 12h30 sur la 2, il y a un magazine artistique hebdomadaire, "INF 2 Dimanche". C'est en concurrence avec "Tutti Fabbri".

A 14h30, sur la 2, "Les aventuriers du fleuve", un film de Michael Curtiz de 1960.

"Le sport en fête" reçoit les frères Guy et Lilian Camberrabero, Aznavour et Guy Perillat.

Un film avec Robert Mitchum à 17h15, "Passion sous les tropiques".

Je me souviens avoir vu le soir "La femme infidèle" de Claude Chabrol avec Stéphane Audran et Michel Bouquet.

Après le succès des "Rois maudits", Muriel ne fait pas la carrière que j'escomptais. Un an plus tard, elle est quasi oubliée. Je parle moins d'elle avec Francis. Lorsque nous évoquons la télévision, je me souviens qu'il était un ardent défenseur d'Arsène Lupin. Plus de quarante-deux ans après, je me rappelle d'un débat sur l'épisode "Le film révélateur".

Ce 27 janvier, on annonce la mort d'Henry de Monfreid qui a inspiré "Les secrets de la mer rouge". Une saison 2 sera diffusée longtemps après la première de 1968, en 1975.

Muriel dans "Plainte contre X".

Lire la suite

Samedi 26 Janvier 1974

17 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Samedi 26 Janvier 1974

Sixième épisode des "Champions" : "Le voleur de cadavres". Dans "La Une est à vous", pas de gros changement. Dans la catégorie "aventures", face aux "Mystères de l'ouest" qui ne sont jamais battus, les séries "L'immortel" et "Opération vol" sont proposées sans jamais être choisies. En ouverture (séquence obligatoire pour permettre aux gens de voter), seul et unique épisode de "La nouvelle équipe" qui sera diffusé : "Un si joli petit bus". C'est une série que j'ai vue en 71 sur la 2 le samedi soir comme "Les champions" et "Département S". Particularité commune à ces trois feuilletons, les héros en sont un trio, une femme et deux hommes.

"Top à Sylvie Vartan" sur la 2 le soir avec en invités Michel Delpech, Jacques Chazot, Daniel Gélin. Il s'agit de l'émission du 12 janvier qui n'a pu être diffusée en raison des grèves.

Dixième épisode de la série "Arsène Lupin" : "La danseuse de Rottenburg", inspiré de la nouvelle de Maurice Leblanc "Edith au cou de cygne" qui fait partie du recueil "Les confidences d'Arsène Lupin". On y retrouve l'acteur allemand Sky Dumont que l'on a vu dans "Vidocq". Sky Dumont a un look de dandy beau gosse.

Dans quatre jours, le 30 janvier, en achetant mes magazines, je vais voir que "Mlle de la Faille" est programmé le samedi 9 février.

En ce début 1974, une page se tourne. En effet, on pouvait espérer après "Les rois maudits" voir beaucoup Muriel, et sa carrière s'est petit à petit effacée. Depuis le "Premier juré" en avril 73, je ne l'ai plus vue (à part une brève séquence des "Rois maudits" le 23 mai). La tendance ira s'aggravant après mars 74 puisque Muriel ne reviendra qu'une seule fois, en juillet, dans "Un curé de choc". Sa carrière est ensuite terminée.

La voici dans "Par mesure de silence".

Lire la suite

Vendredi 25 Janvier 1974

16 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Vendredi 25 Janvier 1974

Tout le monde ne partage pas mon enthousiasme pour le nouveau James Bond : un collègue de travail de ma mère lui dit qu'il n'a jamais vu un film aussi c...

A 18h50, sur la Une, dans l'émission "A la recherche de Fantômas", nous voyons un extrait du film. Le présentateur est très négatif envers 007, devant le téléspectateur, il demande à un libraire les volumes de "Fantômas", il ne les a pas, il demande les romans de James Bond, il les lui tend. Cela date de quarante-deux ans et je me souviens de ça!

Aucun souvenir du cinquième épisode des "Champions": "L'expérience".

Le quatrième "Banacek" : "Souffler n'est pas jouer", se passe à Las Vegas. On y voit Margot Kidder, future fiancée de Superman quatre ans plus tard. Un million de dollars se volatisent sous un globe de démonstration dans un casino, mais le détective découvre que les billets (il n'y en avait en fait que quatre sur des tas de papiers évidés) ont été brûlés et réduits en cendres. Vous l'avez compris, on ne la fait pas à Banacek.

Et voilà, un Télé Poche de plus, nous arriverons bientôt au 6 mars, et j'avoue que j'aurais du mal à trouver des articles à rédiger pour le blog. Voici Muriel dans "Maigret aux assises".

Lire la suite

Jeudi 24 Janvier 1974

15 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Jeudi 24 Janvier 1974

Je rate le quatrième épisode des "Champions": "Trafic d'armes".

Le soir, Jacques Martin reçoit Reggiani, Maxime Le Forestier, Carlos, Régine, Catherine Sauvage.

Pas vu le dernier épisode du "Secret des flamands". Reste les deux feuilletons "Un mystère par jour" et "Maurin des maures".

Le lendemain de la découverte de "Vivre et laisser mourir", le petit écran me semble bien étroit. Francis ne l'a pas vu ou pas encore. Je sais que quasiment toute la classe alla le voir.

En attendant, Muriel ne revenait pas encore, même si le mercredi suivant j'allais enfin apprendre la diffusion de "Mademoiselle de la Faille".

Voici Muriel dans "Lucide Lucile".

Lire la suite

Mercredi 23 Janvier 1974

14 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mercredi 23 Janvier 1974

Ce n'est évidemment pas le quatrième épisode des "Bannis": "Les héros", qui reste pour moi mémorable ce 23 janvier 74 mais la découverte au cinéma de "Vivre et laisser mourir". Je me rends le soir à la séance avec ma mère. Bien que des deux héros de "Amicalement vôtre", mon préféré soit alors Tony Curtis, je suis enchanté par la vision de ce premier James Bond avec Roger Moore, acteur qui peu à peu supplantera l'interprète de Danny Wilde. C'est comme un super épisode d'Amicalement vôtre, avec des moyens que l'on ne peut pas avoir à la télévision. Jusque là, je préférais nettement le petit écran au grand, mais tout va changer avec ce film.

Mon émerveillement est si grand que lorsque le deuxième James Bond avec Roger Moore sortira moins d'un an plus tard, j'irai le voir deux fois de suite. Le samedi suivant, je me fais offrir la musique du film composée par George Martin et qui comporte une chanson de Paul Mc Cartney. J'achète aussi un poster de l'affiche du film, des diapositives avec petit appareil pour visionner et livret, et le roman de Ian Fleming réédité pour l'occasion avec en couverture le visuel du film.

Quel dommage que Muriel n'ait pas tourné dans un "James Bond"!

La voici dans "Les sultans".

Lire la suite

Mardi 22 Janvier 1974

12 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Mardi 22 Janvier 1974

Ce début 2015 est une hécatombe pour le milieu artistique, après Delpech, on a appris hier la mort de Bowie, tandis que les funérailles de Galabru ont eu lieu aujourd'hui.

Revenons à janvier 1974.

"Cavalcade circus" semble prendre la place de "La piste aux étoiles", c'est ce que j'ai regardé car aucun souvenir du film des dossiers de l'écran "Sous dix drapeaux" illustrant le débat "Les navires corsaires de Hitler".

La 3 proposait le téléfilm "Une mort comme la mienne" avec Marcel Cuvelier et Lyne Chardonnet.

Petite journée télévisuelle avant la grande découverte du lendemain au cinéma où nous nous rendons avec ma mère afin de voir "Vivre et laisser mourir".

J'aurais bien aimé que Muriel après "Les rois maudits" passe au cinéma, mais malheureusement, cela n'arrivera pas. Elle a attendu près d'un téléphone qui n'a pas sonné.

La voici dans "Les rois maudits".

Lire la suite

Lundi 21 Janvier 1974

11 Janvier 2016 , Rédigé par patricks Publié dans #DE LA GLOIRE AU DECLIN 1973-74

Lundi 21 Janvier 1974

L'invité de la semaine chez Danièle Gilbert, c'est Joe Dassin, qui fin 73 début 74, n'arrête pas de faire de la promotion pour son 30 cm qui ne contient aucun tube. Même situation à l'époque qu'Adamo. Joe sortira un seul 45t de son album, "Fais moi de l'électricité". Dans son livre "La vie en chantant", Pierre Delanoë raconte que Dassin avant "l'été indien" (été 75) connaissait un creux de la vague terrible.

La preuve est qu'à l'été 74, il sortira le 45t "C'est du mélo" qui passera inaperçu. Toutefois, c'est une époque où le chanteur se donne à fond, il fait l'olympia et sort même à cette occasion son unique album live.

Troisième épisode le soir de "La légende des Strauss" et apparaît le personnage de Karolin, ce qui me passe totalement au-dessus de la tête. Or, c'est Jane Seymour, la partenaire de Roger Moore dans "Vivre et laisser mourir", qui l'incarne. Mais je ne verrai le film que deux jours plus tard.

Muriel dans "Les risques du métier".

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>